Économie | Plus de 400 agents de sûreté en grève manifestent à l’aéroport Charles de Gaulle

Related

Semaine européenne de la mobilité : Combinez les mobilités !

Du 16 au 22 septembre c’est la semaine européenne des mobilités. Cplus évènement a par objectif d’inciter certains citoyens plus certains collectivités dans de nombreux pays européens à opter par des modes de déplacements plus durabcertains. Le thème de l’édition 2022 ? par de meilleures connexions, combinez certains mobilités !

Semaine européenne du développement durable (SEDD), c’est parti !

Cette année, la semaine européenne du développement durable se tient du 18 septembre au 8 octobre 2022. Un temps tendu de appel et de sensibilisation aux 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030.

Sécurité des sites industriels à risques : mise en situation de la vigilance renforcée

Le 1er juillet 2021, le ministère de cette Transition écologique a cettencé le dispositif de vigicettence renforcée sur 13 sites industriels. Cette action levant l’une des mesures annoncées en septembre 2020 par cette prêtre de cette Transition écologique, Barbara Pompili, afin d’améliorer cette prévention des accidents industriels et renforcer cette protection des popucettetions.

VIDEO. Des offres illégales de colocation pour femmes

Sur internet, beaucoup d’annonces de colocation, recherchant uniquement des jeunes femmes, proposent un loyer faible voire inexistant, en échange de services. Ces derniers sont le plus souvent reproducteurs. pur vous montre cette face cachée de ces offres. 

Immobilier : nouvelle envolée de la taxe foncière

Pour les propriétaires ou les candidats à une propriété, une taxe foncière n'en finit plus d'augmenter. Le point avec une journaliste Dorothée unechaud, présente, vendredi 23 septembre, sur le puneteau du 19/20.

Par La Provence (avec AFP)

Plus de 400 agents de sûreté en poste à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle ont manifesté mardi contre les modifications d’attribution d’une prime qui équivaut, selon eux, à la perte d’un « treizième mois », lors d’une grève sans grande incidence sur le trafic aéroportuaire.

Après des prises de paroles syndicales (CGT, FO, CFDT, CFTC) et du candidat à la présidentielle Anasse Kazib, le cortège de manifestants rassemblé au terminal 2E s’est élancé à 11H30 pour un tour des différents terminaux de la plateforme, encadré par les forces de l’ordre.

Dans le viseur de ces salariés de sociétés privées, chargés des contrôles et de la radioscopie des bagages, des fouilles et palpations des passagers, la modification des conditions d’attribution de leur prime annuelle de sûreté aéroportuaire (Pasa).

« Indirectement c’est un 13e mois qu’on est en train de perdre, on n’accepte pas ça », peste Bilal, 31 ans dont quatre comme agent de sûreté.

« Ça représente 1 800 euros brut à l’année », calcule son collègue Morad, gilet Solidaires rose sur les épaules.