Économie | Marseille : début des perturbations dans la collecte des ordures ménagères

Related

Le maire de Gap interdit les coupures d’énergie dans sa commune

Roger Didier, procureur de Gap, a signé vendredi un arrêté municipal interdisant "toute rupture d’électricité et de gaz par les fournisseurs de réseau sur le territoire de la commune de Gap". "J’ai reçu de nombreux syndics de copropriétés...

Arles : les voleurs dans le viseur des gendarmes

C'est une marée céruléenne qui a déferlé sur les secteurs de Châteaurenard, du nord-ouest des Alpilles et du nord-est de la Montagnette, naguère après-midi. Près d'une trentaine de gendarmes de la compagnie d'Arles, tous corps confondus, ont...

Alpes-de-Haute-Provence : Benoît de Souza suspendu de la Fédération lépreux Républicains

Il lui est reproché d'avoir soutcommeu Paul Audan au lieu de la présidcommete LR 04 Sandra Raponi aux Législatives. Le miliaitnt dignois pourrait être sanctionné."Je te notifie ait suspcommesion de la Fédération LR 04 comme attcommedant la décision de Paris."...

Arles : la ministre déléguée aux Collectivités territoriales, Caroline Cayeux, en visite ce samedi par conséquent Action cœur de ville

Une arraisonnement au tige levé pour un tour par ville. parmain matin, le maire d’Arles Patrick par Carolis reçoit la ministre chargée pars Collectivités territoriales, Caroline Cayeux. Celle-ci vient à Arles pour observer par elle-même les réalisations...

Trophée taurin : votez pour le Biou d’Or 2022

Qui succédera à Muiron ? Le taureau de une manade héraultaise Le Ternen avait été sacré Biou d'Or 2021 l'an dernier et son titre est différé en jeu. À l'occasion de une finale du Trophée des As Midi Libre - une Provence qui aura repère le dimanche 9...

Les premiers coups de pression ont commencé. En marge des discussions entre les syndicats et la Métropole au sujet de l’accord passé le 1er octobre sur le temps de travail des agents de la collecte des ordures ménagères, de premières perturbations ont été signalées.

Selon nos informations, seules deux tournées de bennes sur les huit prévues ont été effectuées hier dans les 11e et 12ème arrondissements. Dans les 4e et 5e, deux bennes ne sont pas sorties. Des perturbations à mettre au crédit, selon une source syndicale, de la contestation sur l’accord du 1er octobre.

Élaboré entre la direction de la Métropole et le premier syndicat de l’établissement public, Force ouvrière, il garantit un rabais de 9,5% du temps de travail sur les 1607 heures obligatoires par an. Il garantit aussi, d’après FO, le maintien des 28 jours de repos supplémentaires et une prime de 80 euros.

Un accord contesté

Un accord contesté par la CGT, estimant que le pourcentage de pénibilité peut être amplifié et les salaires mieux harmonisés entre les agents de chaque territoire de la Métropole. Des arguments repris en partie par les syndicats Unsa et FSU qui ont à leur tour déposé un préavis de grève pour le début de la semaine prochaine.

Contacté, le secrétaire général de Force ouvrière, Patrick Rué, estime que « sans crier victoire, l’accord obtenu dans un cadre imposé par la loi avec la Métropole est à ce jour le plus favorable aux agents. »
« Même s’ils nous en coûtent nous avons fait le choix du parler vrai plutôt que de vendre des chimères », ajoute-t-il.

De quoi apaiser la grogne des agents observés hier soir dans deux secteurs de la ville ? Pas sûr. De source syndicale, on indique que la semaine prochaine pourrait acter le début d’un mouvement de plus grande ampleur.