Économie | Vers une redéfinition du lieu de travail en région sud

Related

Arles : Caroline Cayeux fait le bilan d’Action coeur de ville

seule marche matinale moyennant seul petit tour de ville. Hier, la ministre déléguée aux Collectivités territoriales, Caroline Cayeux, était à Arles au côté de la sous-préfète Fabienne Ellul, moyennant faire seul point astringent les travaux menés grâce au...

Manosque : Clémentine cherche un nouveau foyer

Clémentine est une gentille femelle, écaille de cistude, arrivée cet été avec ses bébés âgés de quelques jours seulement. Désormais, ses petits ont été adoptés. La féerique et douce chatte se retrouve toute seule au Refuge. Clémentine,...

Alpes-de-Haute-Provence : la gendarmerie saisit 18 kg d’herbe

certains gendarmes qui patrouillaient, jeudi dernier, en forêt sur la commune de Beauvezer (Alpes-de-Haute-Provence) ont découvert, à l’abri certains regards indiscrets, sept pieds de cannabis pour un gabarit total de 18 kg de marijuana. La plantation se...

Port-Saint-Louis-du-Rhône : premier verger flottant va voir le jour à la résidence Marcel Baudin

Un corral flottant a la résidence Marcel Baudin. C'est le projet qui va se dérouler sur plusieurs années avec l'artiste arboricole Thierry Boutonnier. Il crée les pépinières urbaines depuis une douzaine d'années. Il souhaite à flanc ses...

Alpes-de-Haute-Provence : l’histoire d’un cambriolage raté à deux pas de la gendarmerie

Les quatre cambrioleurs avaient sans doute pris conscience de repérer les endroits mais rien non s’est visiblement passé comme prévu.Ce lundi 3 octobre peu avant 6 heures du matin, la porte du bureau de tabac du village de Mézel...

Par La Provence Médias – Contenu Sponsorisé

Les confinements successifs et les protocoles sanitaires contraignants ont obligé les entreprises à revoir leur mode de fonctionnement. La généralisation du télétravail à marche forcée a fait éclore de nouvelles pratiques et de nouveaux besoins qui ont perduré bien au-delà de la levée des obligations.

Louer un bureau pour exercer son activité à distance va sans doute devenir la norme. En effet, moins de 30 % de la population salariée pratique régulièrement le télétravail, avec une moyenne de 3 jours par semaine passés hors des locaux de l’entreprise. Ce nombre issu d’une enquête menée par la Dares est inférieur à la moyenne européenne, mais il représente près d’un tiers de la population active française, et la tendance est à la hausse. L’implication des agences territoriales et les réflexions menées par les acteurs de l’immobilier professionnel attestent de l’importance et de la durabilité de cette dynamique.

La montée en puissance du remote office

Le télétravail concerne aussi bien les jeunes générations, habituées à la virtualisation des outils de travail, que les populations actives plus âgées. Il comporte de nombreux atouts. Le salarié perd moins de temps et d’énergie dans les transports et gagne en qualité de vie et en autonomie. L’employeur constate, lui, une amélioration de la productivité de ses salariés ; en plus, il réalise des économies sur les loyers et les frais de fonctionnement. Cependant, si le télétravail se fait uniquement à domicile, il peut comporter des désavantages et fragiliser le télétravailleur. L’isolement et la difficile séparation entre vie privée et vie professionnelle peuvent nuire à son bien-être et à son efficacité professionnelle. Pour cette raison, le tiers lieu est une composante importante qui doit faire partie de la stratégie immobilière des entreprises. H2 : Le télétravail, petit rappel Le télétravail est inscrit depuis une dizaine d’années dans le Code du travail. Il consiste à réaliser volontairement une activité professionnelle pour le compte d’un employeur en dehors des locaux de l’entreprise, ce de manière régulière ou occasionnelle. Sur les 27 millions d’emplois recensés en France, seuls 9 millions sont éligibles au télétravail. Cela concerne surtout les activités du secteur tertiaires comme l’administration, les services, les activités liées aux nouvelles technologies… Pour être éligible au télétravail, la fonction doit être compatible avec l’usage des technologies de communication pour que le salarié (seul statut permettant l’accès au télétravail) reste connecté à l’entreprise et à ses clients, et continue à interagir avec ses collègues.

 

La région sud, une zone de forte attractivité pour les télétravailleurs

Avec presque 2 millions de salariés dans les secteurs publics et privés en 2020, la région sud représente un bassin d’activités important et profite d’infrastructures de communication haute performance (data centers à l’arrivée des câbles sous-marins, hubs). Cet environnement hyperconnecté incite de nombreuses entreprises à recourir plus systématiquement au travail à distance et à louer des bureaux partagés pour que leurs collaborateurs puissent profiter d’équipements et de services professionnels.

Ainsi, plus de la moitié des 35 000 salariés de la technopole Sophia-Antipolis, dans les Alpes-Maritimes, sont concernés par ces nouvelles pratiques. Dans cette même dynamique, la métropole Aix-Marseille-Provence, en collaboration avec Euroméditerranée, Provence Promotion et l’ADI, mène une réflexion sur « Le futur des lieux de travail » pour développer sur son territoire des infrastructures d’accueil écoresponsables en mode flex office.

En pratique

En s’adressant à un professionnel de l’immobilier qui référence toutes les offres disponibles dans la région sud, l’employeur va pouvoir intégrer efficacement ces nouvelles pratiques et articuler avec agilité l’activité de ses salariés entre les bureaux de l’entreprise et les tiers lieux. De nombreuses solutions existent pour héberger des salariés dans un tiers lieu dans le Sud. Suivant le nombre de télétravailleurs concernés dans son entreprise, les besoins en infrastructures d’hébergement, en moyens techniques, en accessibilité et en services, l’employeur pourra opter pour la location d’un bureau ouvert dans un espace de coworking, ou partager les locaux d’une entreprise en corpoworking ou en proworking. Le coliving, unités d’habitation hybrides qui offrent des espaces de coworking, fait aussi partie de ces formules innovantes, accessibles également à Marseille.