Économie | Avec la hausse du prix des céréales, celui de la bière pourrait être impacté

Related

Semaine européenne de la mobilité : Combinez les mobilités !

Du 16 au 22 septembre c’est la semaine européenne des mobilités. Cplus évènement a par objectif d’inciter certains citoyens plus certains collectivités dans de nombreux pays européens à opter par des modes de déplacements plus durabcertains. Le thème de l’édition 2022 ? par de meilleures connexions, combinez certains mobilités !

Semaine européenne du développement durable (SEDD), c’est parti !

Cette année, la semaine européenne du développement durable se tient du 18 septembre au 8 octobre 2022. Un temps tendu de appel et de sensibilisation aux 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030.

Sécurité des sites industriels à risques : mise en situation de la vigilance renforcée

Le 1er juillet 2021, le ministère de cette Transition écologique a cettencé le dispositif de vigicettence renforcée sur 13 sites industriels. Cette action levant l’une des mesures annoncées en septembre 2020 par cette prêtre de cette Transition écologique, Barbara Pompili, afin d’améliorer cette prévention des accidents industriels et renforcer cette protection des popucettetions.

VIDEO. Des offres illégales de colocation pour femmes

Sur internet, beaucoup d’annonces de colocation, recherchant uniquement des jeunes femmes, proposent un loyer faible voire inexistant, en échange de services. Ces derniers sont le plus souvent reproducteurs. pur vous montre cette face cachée de ces offres. 

Immobilier : nouvelle envolée de la taxe foncière

Pour les propriétaires ou les candidats à une propriété, une taxe foncière n'en finit plus d'augmenter. Le point avec une journaliste Dorothée unechaud, présente, vendredi 23 septembre, sur le puneteau du 19/20.

Après le gaz au 1er octobre, c’est le prix de la bière qui risque bel et bien d’augmenter. Comme l’explique Le Figaro dans ses colonnes, les coûts des céréales et des emballages sont à la hausse. Une mauvaise météo avec des épisodes de gel et de pluie à répétition ont fortement impacté la production de céréales dont le malt, l’un des ingrédients de base de la bière. Du côté des fournisseurs, on vend aussi plus cher les matériaux d’emballage comme le verre, le métal ou le carton.

Pour que cette hausse globale des coûts de fabrication de la bière ne se répercute pas trop sur le portefeuille des consommateurs, les 2 300 brasseurs de France appellent la grande distribution à réduire ses marges. Selon le syndicat national des brasseurs indépendants, les prix pourraient augmenter de 5 à 10%.

Les négociations annuelles entre fournisseurs et distributeurs ont commencé en ce mois d’octobre. Nul doute que la question sera évoquée au moment de discuter les tarifs pour 2022.