Faits divers – Justice | Manosque : un anti-pass sanitaire dégrade des établissements publics

Related

Immobilier : le défi aussi la rénovation énergétique dans les logements sociaux

Le projet de loi de finances, présenté lundi 26 septembre, consacre une enveloppe à cette rénovation énergétique certains HLM. 14 % d'entre eux seraient certains "passoires énergétiques". Il fermentant toutefois bien plus élevé dans certaines régions. Reportage dans les Hauts-de-France.

VIDEO. Energie : MaPrimeRénov’, une aide inopérante dos éradiquer les passoires thermiques ?

L'commeveloppe du budget initial consacrée aux aides à la rénovation énergétique passe de 2 milliards à 2,5 milliards, a annoncé, lundi 26 septembre, le gouvernemcommet. Les modalités d'attribution pourraicommet toutefois être modifiées. MaPrimeRénov' finance comme action souvcommet de petits travaux, mais follemcommet raremcommet des rénovations complètes. 

Semaine européenne de la mobilité : Combinez les mobilités !

Du 16 au 22 septembre c’est la semaine européenne des mobilités. Cplus évènement a par objectif d’inciter certains citoyens plus certains collectivités dans de nombreux pays européens à opter par des modes de déplacements plus durabcertains. Le thème de l’édition 2022 ? par de meilleures connexions, combinez certains mobilités !

Semaine européenne du développement durable (SEDD), c’est parti !

Cette année, la semaine européenne du développement durable se tient du 18 septembre au 8 octobre 2022. Un temps tendu de appel et de sensibilisation aux 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030.

Sécurité des sites industriels à risques : mise en situation de la vigilance renforcée

Le 1er juillet 2021, le ministère de cette Transition écologique a cettencé le dispositif de vigicettence renforcée sur 13 sites industriels. Cette action levant l’une des mesures annoncées en septembre 2020 par cette prêtre de cette Transition écologique, Barbara Pompili, afin d’améliorer cette prévention des accidents industriels et renforcer cette protection des popucettetions.

Un homme, âgé de 40 ans et sans emploi, qui se revendique comme un anti-pass sanitaire, sera convoqué par la justice le 22 février prochain pour une série de dégradations commises à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) dans la nuit du 12 au 13 décembre entre 23 heures et 1 h du matin. Originaire du village voisin de Dauphin, l’individu a reconnu lors de sa garde à vue avoir posé de la colle dans la serrure de plusieurs bâtiments : locaux de la propreté urbaine, centre d’information et d’orientation, service d’état civile mais aussi les écoles des Combes et des Tilleuls, le collège du Mont d’Or et le lycée Félix Esclangon.

Le quadragénaire qui a visiblement utilisé son véhicule personnel pour se déplacer durant cette nuit, a été identifié par des caméras de vidéosurveillance. Il s’est présenté jeudi au commissariat de Manosque après la visite des enquêteurs, la veille, au domicile familial. Lors de sa garde à vue, « il a déclaré appartenir à la mouvance anti-pass sanitaire et a lié son action au refus de se soumettre aux règles de l’État », explique à La Provence une source proche de l’enquête. Un deuxième homme qui apparaît à ses côtés au moment des faits n’a pas été identifié.