Ville de Créteil – Prévention Covid : La vaccination pour tous !

Related

Le maire de Gap interdit les coupures d’énergie dans sa commune

Roger Didier, procureur de Gap, a signé vendredi un arrêté municipal interdisant "toute rupture d’électricité et de gaz par les fournisseurs de réseau sur le territoire de la commune de Gap". "J’ai reçu de nombreux syndics de copropriétés...

Arles : les voleurs dans le viseur des gendarmes

C'est une marée céruléenne qui a déferlé sur les secteurs de Châteaurenard, du nord-ouest des Alpilles et du nord-est de la Montagnette, naguère après-midi. Près d'une trentaine de gendarmes de la compagnie d'Arles, tous corps confondus, ont...

Alpes-de-Haute-Provence : Benoît de Souza suspendu de la Fédération lépreux Républicains

Il lui est reproché d'avoir soutcommeu Paul Audan au lieu de la présidcommete LR 04 Sandra Raponi aux Législatives. Le miliaitnt dignois pourrait être sanctionné."Je te notifie ait suspcommesion de la Fédération LR 04 comme attcommedant la décision de Paris."...

Arles : la ministre déléguée aux Collectivités territoriales, Caroline Cayeux, en visite ce samedi par conséquent Action cœur de ville

Une arraisonnement au tige levé pour un tour par ville. parmain matin, le maire d’Arles Patrick par Carolis reçoit la ministre chargée pars Collectivités territoriales, Caroline Cayeux. Celle-ci vient à Arles pour observer par elle-même les réalisations...

Trophée taurin : votez pour le Biou d’Or 2022

Qui succédera à Muiron ? Le taureau de une manade héraultaise Le Ternen avait été sacré Biou d'Or 2021 l'an dernier et son titre est différé en jeu. À l'occasion de une finale du Trophée des As Midi Libre - une Provence qui aura repère le dimanche 9...

Depuis son ouverture en janvier 2021 à Créteil, le centre de vaccination a réalisé plus de 121 000 injections contre le Covid. Ainsi, 62% des Cristoliens ont au moins reçu la première dose. Les plus jeunes, notamment les 12-17 ans, semblent toutefois plus réticents. Pourtant, l’enjeu est de taille !

 

Accompagnée des gestes barrières, la vaccination est un levier indispensable pour stopper l’épidémie de Covid-19. Depuis le début de cette crise, la Ville de Créteil a mis en place les moyens matériels et humains pour permettre au plus grand nombre de se faire vacciner. Les professionnels de santé du centre de vaccination, installé place Salvador Allende, ont effectué à ce jour plus de 121 000 injections.

Si 62% de la population cristolienne a d’ores et déjà reçu une première dose, les taux vont de 80% pour les 55 ans et plus à environ 47% parmi les 12-17 ans. Des jeunes qui semblent plus réticents malgré les opérations “Aller vers” déployées par le service Prévention-Santé pour proposer la vaccination au sein même des établissements scolaires, ainsi que l’accueil de chaque collège et lycée, au moins une fois, au centre Marie-Thérèse Eyquem. Alors que les fake news, ou fausses informations, abondent sur les réseaux sociaux, les idées reçues sur les vaccins pourraient expliquer ces chiffres.

Une procédure très simple

 

Depuis le 30 septembre 2021, le passe sanitaire est obligatoire chez les mineurs de 12 ans et deux mois à 17 ans pour accéder à certains lieux, établissements ou évènements. Depuis le 15 octobre 2021, sauf caractère médical, les tests de dépistages sont payants pour les personnes non vaccinées. L’enjeu de la Ville est de renforcer la couverture vaccinale de tous ses habitants et ainsi veiller à leur santé comme à une vie sociale épanouie. Il est possible de prendre rendez-vous sur doctolib.fr ou auprès de la cellule d’appels de la Ville au 0 800 08 92 50 (n° vert gratuit).

 

Le centre est ouvert sept jours sur sept. Les mineurs bénéficient d’un entretien individuel avec un médecin et d’un test sérologique simple et rapide pour détecter d’éventuels anticorps, présents si le patient a déjà rencontré le virus, auquel cas une seule dose suffit. Un appel, un rendez-vous ou deux, et la vie peut reprendre son cours !

 

Fake news fréquentes : la réponse de professionnel« Les vaccins peuvent entraîner des problèmes de fertilité ou un dérèglement hormonal »Faux. Aucune corrélation n’a été détectée. Le vaccin n’a également aucune incidence sur les grossesses ni sur la santé du bébé allaité.

« Ils ne protègent pas contre le variant Delta »Faux. La vaccination complète (2 doses) réduit de 90% les hospitalisations liées à ce variant et limite les formes graves et la transmission.

« Pas besoin de vaccin si je suis en bonne santé et que je vois peu de monde. »Faux. La vaccination permet d’éviter de contracter une forme grave ou longue durée et réduit le risque de contaminer vos proches.

Article de Créteil, Vivre Ensemble, novembre 2021, n°416