Ville de Créteil – Environnement : Pour un patrimoine arboré de toute beauté

Related

Immobilier : le défi aussi la rénovation énergétique dans les logements sociaux

Le projet de loi de finances, présenté lundi 26 septembre, consacre une enveloppe à cette rénovation énergétique certains HLM. 14 % d'entre eux seraient certains "passoires énergétiques". Il fermentant toutefois bien plus élevé dans certaines régions. Reportage dans les Hauts-de-France.

VIDEO. Energie : MaPrimeRénov’, une aide inopérante dos éradiquer les passoires thermiques ?

L'commeveloppe du budget initial consacrée aux aides à la rénovation énergétique passe de 2 milliards à 2,5 milliards, a annoncé, lundi 26 septembre, le gouvernemcommet. Les modalités d'attribution pourraicommet toutefois être modifiées. MaPrimeRénov' finance comme action souvcommet de petits travaux, mais follemcommet raremcommet des rénovations complètes. 

Semaine européenne de la mobilité : Combinez les mobilités !

Du 16 au 22 septembre c’est la semaine européenne des mobilités. Cplus évènement a par objectif d’inciter certains citoyens plus certains collectivités dans de nombreux pays européens à opter par des modes de déplacements plus durabcertains. Le thème de l’édition 2022 ? par de meilleures connexions, combinez certains mobilités !

Semaine européenne du développement durable (SEDD), c’est parti !

Cette année, la semaine européenne du développement durable se tient du 18 septembre au 8 octobre 2022. Un temps tendu de appel et de sensibilisation aux 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030.

Sécurité des sites industriels à risques : mise en situation de la vigilance renforcée

Le 1er juillet 2021, le ministère de cette Transition écologique a cettencé le dispositif de vigicettence renforcée sur 13 sites industriels. Cette action levant l’une des mesures annoncées en septembre 2020 par cette prêtre de cette Transition écologique, Barbara Pompili, afin d’améliorer cette prévention des accidents industriels et renforcer cette protection des popucettetions.

Comme chaque hiver, la Ville de Créteil réalise une campagne d’abattage et de replantation d’arbres, signe d’une attention rigoureuse apportée à la nature en ville. Cette année 119 spécimens seront abattus et 267 replantés d’ici mi-avril, parmi lesquels des essences minutieusement sélectionnées.

 

Les arbres à Créteil, tout un programme ! Avec pas moins de 25 000 spécimens sur son territoire, la collectivité a fait de « l’arbre en ville » un élément clé de sa politique d’urbanisation et un atout majeur du cadre de vie. Une véritable richesse qui demande analyse, méthode et travail. Chaque année, la direction des Parcs et Jardins élabore un programme de plantation et d’abattage d’arbres pour la saison à venir, un travail mené en interne, là ou nombreuses autres communes font le choix de l’externalisation. À Créteil, les agents disposent des moyens ainsi que des compétences. Ils bénéficient d’ailleurs régulièrement de formations, notamment sur la physiologie et les pathologies des arbres.

 

Replantation et création

 

La gestion du patrimoine arboré demande une approche méthodologique, avec dans un premier temps une phase d’analyse. Aucun arbre sain n’est abattu, seulement ceux recensés comme morts, sénescents (à savoir décrépis), dangereux ou qui ont subi des actes de vandalisme. Ensuite, un programme de plantation est élaboré sur l’ensemble du territoire de la Ville qui prévoit un renouvellement, mais aussi des créations.

 

En effet, sur les trois dernières années, le nombre d’arbres replantés est supérieur au nombre d’arbres abattus. Le programme de la saison 2021-2022 s’inscrit dans la continuité d’une politique de diversification des essences et des variétés, qui confirme l’importance de l’arbre en milieu urbain. 119 arbres abattus pour 267 plantés, soit un solde positif de 148.

 

Les arbres prêts à être plantés stockés à la direction des Parcs et Jardins.

Plantations recemment réalisées avenue du Général de Gaulle.

 

Recyclage et circuits courts
Les agents de la direction des Parcs et Jardins recyclent à plus de 80% les déchets issus de l’abattage et de l’élagage. Une vraie plus-value écologique, puisque tout est broyé (à l’exception des gros troncs) pour être ensuite réutilisé dans les massifs, en guise de paillage. Un procédé vertueux qui évite l’arrosage d’un côté et les allers-retours en décharge de l’autre, donc une réduction des émissions de CO2. Entre le début du mois de décembre et la mi-avril, des plantations sont réalisées quotidiennement, soit environ 300 sujets plantés en quatre mois. Une quantité conséquente d’arbres qui proviennent tous du centre de production horticole de GPSEA, situé à Mandres-les-Roses. Des achats en circuit court, avec un bilan carbone moindre.

 

Diversification des essences
Une attention toute particulière est apportée à l’adaptation des végétaux afin de mieux intégrer les contraintes de sites (bâti, contexte urbain), de sols et de climat, de vulnérabilité à des agents pathogènes ou de problématique allergène. Dans le choix des essences, les techniciens de la direction des Parcs et Jardins veillent à favoriser la biodiversité tout en prenant en compte les caractéristiques propres à Créteil.

 

À titre d’exemple, cette année, l’orme sera l’une des essences à l’essai. Auparavant décimés par une maladie, l’idée est d’analyser leur capacité à se développer en milieu urbain et sous notre climat, différent de leur environnement méditerranéen d’origine. Cette année encore, dame Nature apportera son lot de réjouissances et de bien-être pour tous les Cristoliens !

 

Une cartographie affinée
La direction des Parcs et Jardins s’est dotée d’un système d’information géographique permettant d’avoir une vision globale et surtout précise de son parc arboré. Un outil que les agents mettent à jour régulièrement afin de développer une vision prospective du renouvellement du patrimoine. À l’heure actuelle 6080 arbres sont d’ores et déjà correctement positionnés et renseignés. À terme, chaque spécimen devrait disposer de sa fiche d’information, complète avec tous les renseignements utiles (essence, dates de plantation et d’inspection, état de santé…).

 

Article de Créteil, Vivre Ensemble, février 2022, n°419