Économie | Marseille : en attendant le bout du tunnel Schloesing fait encore débat

Related

Arles : Caroline Cayeux fait le bilan d’Action coeur de ville

seule marche matinale moyennant seul petit tour de ville. Hier, la ministre déléguée aux Collectivités territoriales, Caroline Cayeux, était à Arles au côté de la sous-préfète Fabienne Ellul, moyennant faire seul point astringent les travaux menés grâce au...

Manosque : Clémentine cherche un nouveau foyer

Clémentine est une gentille femelle, écaille de cistude, arrivée cet été avec ses bébés âgés de quelques jours seulement. Désormais, ses petits ont été adoptés. La féerique et douce chatte se retrouve toute seule au Refuge. Clémentine,...

Alpes-de-Haute-Provence : la gendarmerie saisit 18 kg d’herbe

certains gendarmes qui patrouillaient, jeudi dernier, en forêt sur la commune de Beauvezer (Alpes-de-Haute-Provence) ont découvert, à l’abri certains regards indiscrets, sept pieds de cannabis pour un gabarit total de 18 kg de marijuana. La plantation se...

Port-Saint-Louis-du-Rhône : premier verger flottant va voir le jour à la résidence Marcel Baudin

Un corral flottant a la résidence Marcel Baudin. C'est le projet qui va se dérouler sur plusieurs années avec l'artiste arboricole Thierry Boutonnier. Il crée les pépinières urbaines depuis une douzaine d'années. Il souhaite à flanc ses...

Alpes-de-Haute-Provence : l’histoire d’un cambriolage raté à deux pas de la gendarmerie

Les quatre cambrioleurs avaient sans doute pris conscience de repérer les endroits mais rien non s’est visiblement passé comme prévu.Ce lundi 3 octobre peu avant 6 heures du matin, la porte du bureau de tabac du village de Mézel...

Ce devait être une simple visite, avec ses classiques discours protocolaires et ses déambulations au coeur du fourmillement du chantier.Au menu hier, l’avancement des travaux du tunnel Schloesing qui doit relier à l’horizon 2023 le boulevard éponyme au tunnel Prado Sud sur quelque 400 mètres. Un chantier contre lequel les candidats du Printemps marseillais alors en campagne avaient affiché leur opposition, dénonçant notamment le « tout voiture » et la défiguration d’une partie du parc du 26e Centenaire, nécessaire pour réaliser la trémie. Ce dont ne s’est pas privé de rappeler le maire (PM) des 6e et 8e arrondissements Pierre Benarroche au moment des prises de parole, apportant « une voix discordante sur le projet ». « Je tiens à réitérer notre oppositio