Ville de Créteil – Festival littéraire : Le Bruit des mots résonne dans tout Créteil

Related

Arles : Caroline Cayeux fait le bilan d’Action coeur de ville

seule marche matinale moyennant seul petit tour de ville. Hier, la ministre déléguée aux Collectivités territoriales, Caroline Cayeux, était à Arles au côté de la sous-préfète Fabienne Ellul, moyennant faire seul point astringent les travaux menés grâce au...

Manosque : Clémentine cherche un nouveau foyer

Clémentine est une gentille femelle, écaille de cistude, arrivée cet été avec ses bébés âgés de quelques jours seulement. Désormais, ses petits ont été adoptés. La féerique et douce chatte se retrouve toute seule au Refuge. Clémentine,...

Alpes-de-Haute-Provence : la gendarmerie saisit 18 kg d’herbe

certains gendarmes qui patrouillaient, jeudi dernier, en forêt sur la commune de Beauvezer (Alpes-de-Haute-Provence) ont découvert, à l’abri certains regards indiscrets, sept pieds de cannabis pour un gabarit total de 18 kg de marijuana. La plantation se...

Port-Saint-Louis-du-Rhône : premier verger flottant va voir le jour à la résidence Marcel Baudin

Un corral flottant a la résidence Marcel Baudin. C'est le projet qui va se dérouler sur plusieurs années avec l'artiste arboricole Thierry Boutonnier. Il crée les pépinières urbaines depuis une douzaine d'années. Il souhaite à flanc ses...

Alpes-de-Haute-Provence : l’histoire d’un cambriolage raté à deux pas de la gendarmerie

Les quatre cambrioleurs avaient sans doute pris conscience de repérer les endroits mais rien non s’est visiblement passé comme prévu.Ce lundi 3 octobre peu avant 6 heures du matin, la porte du bureau de tabac du village de Mézel...

1- Katia Imasango 2- Hala Mohammad 3- Nathalie Novi 4- Bruno Doucey5- Titiou Lecoq 6- Hubert Haddad 7- Lisette Lombé

 

Au programme de la troisième édition du festival Le Bruit des mots, le week-end du 20 au 21 novembre 2021 à la médiathèque de l’Abbaye – Nelson Mandela, rencontres, ateliers et dédicaces. Sur place, des pointures de la littérature et de la poésie seront au rendez-vous pour le plus grand bonheur des bibliophiles.

 

À vos agendas ! Le week-end du 20 et 21 novembre, les médiathèques de Créteil vous donne rendez-vous pour la 3e édition du Bruits des mots. Annulé l’an passé en raison de la crise sanitaire, le festival littéraire promet d’être riche. Au programme : poésie, ateliers d’écriture, rencontres-dédicaces, lectures musicales et dessinées, expositions et plein d’autres surprises. Un moment privilégié dédié aux bibliophiles comme aux curieux pour écrire, créer, partager, savourer des textes et (re)découvrir le goût des mots.

L’événement s’étalera sur deux jours à la médiathèque de l’Abbaye – Nelson Mandela. Parmi les pointures attendues au festival, on peut signaler la venue de Timothée De Fombelle, l’un des auteurs jeunesse les plus traduit dans le monde, avec ses romans primés (Tobie Lolness et Alma : le vent se lève). Carole Martinez, prix Goncourt des lycéens, sera également présente. Véritable conteuse, elle a l’art d’embarquer ses lecteurs dans des histoires où l’imaginaire prend une grande place.

L’auteur, poète et éditeur Bruno Doucey viendra également animer un atelier d’écriture. Avec Murielle Szac, il est le fondateur d’une maison d’édition ayant pour ambition de renouveler l’approche de la poésie, pour mieux l’offrir au plus grand nombre. Agnès Abécassis, Hubert Haddad, Pauline Delabroy-Allard, Katerina Apostolopoulou, Nawel Ben Kraïem, Titiou Lecoq, Suzanne Rault-Balet, Katia Imasango, Samira El Ayachi, ou encore Hala Mohammad… Au total, une quinzaine d’auteurs de haute volée seront ainsi présents le samedi de 10h à 18h, et le dimanche de 14h à 19h.

 

 8- Pauline Delabroy-Allard 9- Katerina Apostolopoulou 10- Timothée de Fombelle 11- Nawel Ben Kraiem 12- Carole Martinez 13- Suzanne Rault-Balet 14- Murielle Szac 15- Samira El Ayachi 16- Agnès Abécassis

Porter la lecture à voix haute

 

“L’objectif du festival est triple, résume Cécile Lentier, responsable du pôle “Développer la lecture” du réseau de médiathèques de Créteil. Il s’agit d’organiser la rencontre entre auteurs reconnus et lecteurs, mais aussi de mettre en voix des textes issus d’oeuvres nouvelles pour favoriser la découverte de jeunes écrivains. Le Bruit des mots, ce n’est pas un salon d’écrivains, mais un festival littéraire ponctué d’animations et de rencontres. L’idée sous-jacente est de porter la lecture à voix haute.” Une autre approche du livre très plébiscitée par le public.

 

“Les mots comme espaces de liberté, c’est le thème retenu pour cette édition, avec un travail aussi bien sur la forme que sur le fond, pour mieux
(ré)interroger la littérature, la poésie et les textes engagés”, précise Cecile Lentier. Nouveauté de cette édition 2021, des ateliers d’écriture seront dédiés, pour la première fois, aux enfants dès 8 ans. C’est l’autrice Agnès Abécassis qui sera chargée de les animer. *

 

Bien d’autres surprises émailleront ce festival, fréquenté par plus d’un millier de personnes il y a deux ans. Le grand public pourra ainsi se régaler avec la superbe exposition de Nathalie Novi, ou profiter d’un food truck posté devant la médiathèque le samedi. Le Poématon devrait aussi s’attirer les faveurs du public : dans cette cabine aux airs de photomaton, il sera possible d’écouter un poème… sans voir la personne qui le lit.

 

 

Le programme

Durant tout le festival

  • Musée imaginaire de Jane Austen
  • Exposition de Nathalie Novi
  • Stand des libraires
  • Poématon

 

Samedi 20 novembre, 10h-18h

À 10h

  • Atelier d’écriture avec Agnès Abécassis autour de jeux sur la forme et le langage, dès 8 ans. Salle opale.
  • Atelier d’écriture avec Bruno Doucey autour de la liberté. Fonds Bruno Doucey.
  • Stand de démonstration des Éditions Volumiques. Salle amarante.
  • Atelier d’illustration avec Nathalie Novi sur le thème “L’être humain est un jardin”, dès 8 ans. Centre de ressources jeunesse.

 

À 14h 

  • Table ronde avec Pauline Delabroy-Allard, Suzanne Rault-Balet, Titiou Lecoq et Samira El Ayachi autour des mots comme espaces de liberté. Différentes maisons d’édition (L’Iconopop, collection de L’Iconoclaste, les éditions Talents hauts, avec la série Les plumées, les éditions de l’Aube avec le nouveau roman de la rentrée littéraire, Le ventre des hommes) accompagneront leurs écrivains pour partager leurs valeurs, leur angle de travail et leur rapport à l’écriture. Salle amarante.

À 16h

  • Carte blanche : rencontre et lecture avec Timothée de Fombelle. Salle amarante.
  • Rencontre avec Carole Martinez et Hubert Haddad autour des mots comme espaces de liberté. Salle amarante.

 

Tout au long de l’après-midi :

  • Lectures impromptues dans la médiathèque par la section théâtre du conservatoire à rayonnement régional Marcel Dadi.

 

Dimanche 21 novembre, 14h-19hÀ 14h

  • Lecture musicale avec Bruno Doucey, qui lira des extrait de son roman Ne pleure pas sur la Grèce accompagné par Christophe Rosenberg au saxophone. Salle amarante.

À 16h

  • Récital poétique avec Murielle Szac, Katia Imasango, Hala Mohammad, Nawel Ben Kraiem et Katerina Apostolopoulou. Lectures à plusieurs voix, dessinées et en musique avec l’illustratrice Nathalie Novi et le saxophoniste Christophe Rosenberg. Salle amarante.

 

À noter : chaque atelier est suivi de dédicaces des auteurs.

 

Tous renseignements à l’adresse [email protected]

Médiathèque de l’Abbaye Nelson-Mandela –  3 place de l’Abbaye – Créteil