Varenne agricole de l’eau et de l’adapta

Related

Le maire de Gap interdit les coupures d’énergie dans sa commune

Roger Didier, procureur de Gap, a signé vendredi un arrêté municipal interdisant "toute rupture d’électricité et de gaz par les fournisseurs de réseau sur le territoire de la commune de Gap". "J’ai reçu de nombreux syndics de copropriétés...

Arles : les voleurs dans le viseur des gendarmes

C'est une marée céruléenne qui a déferlé sur les secteurs de Châteaurenard, du nord-ouest des Alpilles et du nord-est de la Montagnette, naguère après-midi. Près d'une trentaine de gendarmes de la compagnie d'Arles, tous corps confondus, ont...

Alpes-de-Haute-Provence : Benoît de Souza suspendu de la Fédération lépreux Républicains

Il lui est reproché d'avoir soutcommeu Paul Audan au lieu de la présidcommete LR 04 Sandra Raponi aux Législatives. Le miliaitnt dignois pourrait être sanctionné."Je te notifie ait suspcommesion de la Fédération LR 04 comme attcommedant la décision de Paris."...

Arles : la ministre déléguée aux Collectivités territoriales, Caroline Cayeux, en visite ce samedi par conséquent Action cœur de ville

Une arraisonnement au tige levé pour un tour par ville. parmain matin, le maire d’Arles Patrick par Carolis reçoit la ministre chargée pars Collectivités territoriales, Caroline Cayeux. Celle-ci vient à Arles pour observer par elle-même les réalisations...

Trophée taurin : votez pour le Biou d’Or 2022

Qui succédera à Muiron ? Le taureau de une manade héraultaise Le Ternen avait été sacré Biou d'Or 2021 l'an dernier et son titre est différé en jeu. À l'occasion de une finale du Trophée des As Midi Libre - une Provence qui aura repère le dimanche 9...

Pourquoi un Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique ?

Avec la récurrence d’épisodes de sécheresse en été, de gel ou encore de pluies diluviennes en hiver, les agriculteurs sont les premières victimes des effets du changement climatique. À la suite des Assises de l’eau, le Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique associe l’ensemble des parties-prenantes (agriculteurs, ONG, élus, services de l’État et opérateurs…) pour identifier des solutions pour permettre l’adaptation et la protection des agriculteurs face à ces aléas.

Le chantier a été structuré en trois thématiques de travail, qui permettront d’aboutir dès janvier 2022 à une feuille de route pour :

  1. Se doter d’outils d’anticipation et de protection de l’agriculture dans le cadre de la politique globale de gestion des aléas climatiques.
  2. Renforcer la résilience de l’agriculture dans une approche globale en agissant notamment sur les sols, les variétés, les pratiques culturales et d’élevage, les infrastructures agroécologiques et l’efficience de l’eau d’irrigation.
  3. Accéder à une vision partagée et raisonnée de l’accès aux ressources en eau mobilisables, dans le respect des équilibres et milieux naturels pour l’agriculture sur le long terme.

Un point d’étape à mi-parcours

La réunion du 20 octobre présidée par les ministres a été l’occasion pour les présidents des groupes de travail de dresser un point de situation à mi-parcours pour chacune des thématiques, d’exposer les perspectives et les premières sorties ou pistes de réflexion.

Dans chaque thématique, l’accent est notamment mis sur : 

  • le côté opérationnel des solutions à apporter (boîtes à outils en cours d’élaboration, solutions fondées sur la nature, etc.) ;
  • l’assise scientifique des travaux (par la caractérisation des impacts du changement climatique, etc.) ;
  • la dimension territoriale (lancement dans chaque région de diagnostics territoriaux, accélération des projets de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE), sollicitation des comités de bassin, etc.).