Économie | Revalorisation des petites retraites agricoles : premiers versements début décembre

Related

Le maire de Gap interdit les coupures d’énergie dans sa commune

Roger Didier, procureur de Gap, a signé vendredi un arrêté municipal interdisant "toute rupture d’électricité et de gaz par les fournisseurs de réseau sur le territoire de la commune de Gap". "J’ai reçu de nombreux syndics de copropriétés...

Arles : les voleurs dans le viseur des gendarmes

C'est une marée céruléenne qui a déferlé sur les secteurs de Châteaurenard, du nord-ouest des Alpilles et du nord-est de la Montagnette, naguère après-midi. Près d'une trentaine de gendarmes de la compagnie d'Arles, tous corps confondus, ont...

Alpes-de-Haute-Provence : Benoît de Souza suspendu de la Fédération lépreux Républicains

Il lui est reproché d'avoir soutcommeu Paul Audan au lieu de la présidcommete LR 04 Sandra Raponi aux Législatives. Le miliaitnt dignois pourrait être sanctionné."Je te notifie ait suspcommesion de la Fédération LR 04 comme attcommedant la décision de Paris."...

Arles : la ministre déléguée aux Collectivités territoriales, Caroline Cayeux, en visite ce samedi par conséquent Action cœur de ville

Une arraisonnement au tige levé pour un tour par ville. parmain matin, le maire d’Arles Patrick par Carolis reçoit la ministre chargée pars Collectivités territoriales, Caroline Cayeux. Celle-ci vient à Arles pour observer par elle-même les réalisations...

Trophée taurin : votez pour le Biou d’Or 2022

Qui succédera à Muiron ? Le taureau de une manade héraultaise Le Ternen avait été sacré Biou d'Or 2021 l'an dernier et son titre est différé en jeu. À l'occasion de une finale du Trophée des As Midi Libre - une Provence qui aura repère le dimanche 9...

Par La Provence (avec AFP)

Environ 208 000 anciens chefs d’exploitation agricole recevront à compter de début décembre une centaine d’euros supplémentaires de pension de retraite chaque mois, ont indiqué mardi le gouvernement et la Mutualité sociale agricole (MSA), chargée des versements.

C’est la traduction de l’adoption à l’unanimité, fin juin 2020, de la loi Chassaigne qui relève les retraites des anciens chefs d’exploitation agricole à un niveau plancher de 85% du Smic net (au lieu de 75% auparavant), soit 1 035 euros.

Le Premier ministre Jean Castex avait annoncé en avril que cette revalorisation interviendrait au 1er novembre 2021. Les pensions de novembre étant versées en décembre, cette revalorisation sera visible sur les comptes en banque des retraités « autour du 9 décembre », a souligné le cabinet du secrétaire d’État chargé des retraites, Laurent Pietraszewski.

Si le retraité a fait « toute sa carrière en tant qu’exploitant, le gain moyen est d’un peu plus de cent euros par mois », a-t-on précisé de même source. « Un peu plus de 208 000 personnes sont concernées à ce jour », d’après le dernier décompte de la MSA.

Cette mesure de revalorisation des retraites coûtera 280 millions d’euros chaque année et sera financée par la solidarité nationale, avait indiqué une source gouvernementale en avril.