Économie | Retraités : des syndicats appellent à manifester le 24 mars

Related

Semaine européenne de la mobilité : Combinez les mobilités !

Du 16 au 22 septembre c’est la semaine européenne des mobilités. Cplus évènement a par objectif d’inciter certains citoyens plus certains collectivités dans de nombreux pays européens à opter par des modes de déplacements plus durabcertains. Le thème de l’édition 2022 ? par de meilleures connexions, combinez certains mobilités !

Semaine européenne du développement durable (SEDD), c’est parti !

Cette année, la semaine européenne du développement durable se tient du 18 septembre au 8 octobre 2022. Un temps tendu de appel et de sensibilisation aux 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030.

Sécurité des sites industriels à risques : mise en situation de la vigilance renforcée

Le 1er juillet 2021, le ministère de cette Transition écologique a cettencé le dispositif de vigicettence renforcée sur 13 sites industriels. Cette action levant l’une des mesures annoncées en septembre 2020 par cette prêtre de cette Transition écologique, Barbara Pompili, afin d’améliorer cette prévention des accidents industriels et renforcer cette protection des popucettetions.

VIDEO. Des offres illégales de colocation pour femmes

Sur internet, beaucoup d’annonces de colocation, recherchant uniquement des jeunes femmes, proposent un loyer faible voire inexistant, en échange de services. Ces derniers sont le plus souvent reproducteurs. pur vous montre cette face cachée de ces offres. 

Immobilier : nouvelle envolée de la taxe foncière

Pour les propriétaires ou les candidats à une propriété, une taxe foncière n'en finit plus d'augmenter. Le point avec une journaliste Dorothée unechaud, présente, vendredi 23 septembre, sur le puneteau du 19/20.

Par La Provence (avec AFP)

Revaloriser les pensions, renforcer et « humaniser » les services publics, notamment dans les zones rurales : une intersyndicale de personnes retraitées, dont la CGT, FO ou le SNES-FSU, a appelé ce lundi à une journée de mobilisation nationale jeudi.

Les retraités vont battre le pavé dans une vingtaine de grandes villes dont Paris, Marseille ou Lyon. Le cortège parisien partira à 14H00 de la place de la Bastille pour se diriger vers la République. L’inflation et l’heure du bilan du quinquennat d’Emmanuel Macron ont motivé l’intersyndicale à descendre dans la rue, trois mois après la dernière journée d’action nationale des retraités.

« Nous ne voulons pas de prime, mais une véritable augmentation des pensions de retraite », a déclaré lors d’une conférence de presse Marc Bastide, secrétaire général de l’UCR-CGT.

Face à la hausse du coût de la vie, l’intersyndicale a réclamé la « réindexation des pensions sur l’évolution des salaires » et un « rattrapage » du gel des pensions.

L’intersyndicale a regretté des politiques « anti-retraités » menées, selon elle, par le gouvernement sortant. « Les retraités ne sont que des variables d’ajustement de la maîtrise du budget », a affirmé Marc Bastide.

Le coût de la santé est pointé du doigt par les syndicats de retraités. Parmi leurs doléances figure l’augmentation « énorme » du tarifs des complémentaires santé, qui entraîne la « paupérisation des retraités » selon Marylène Cahouet, du bureau national de la SNES-FSU.

Ainsi, le secrétaire général de l’UCR-CGT a réclamé la « prise en charge de l’autonomie par la Sécurité sociale, et la création d’un service social de l’autonomie. »

Les syndicats et collectifs de retraités demandent également à l’Etat qu’il renforce la présence des services publics et un réinvestissement dans les zones rurales, pour éviter que les retraités ne se retrouvent « désemparés » par la numérisation des procédures.