Monsuividiet, votre journal alimentaire

Related

Semaine européenne de la mobilité : Combinez les mobilités !

Du 16 au 22 septembre c’est la semaine européenne des mobilités. Cplus évènement a par objectif d’inciter certains citoyens plus certains collectivités dans de nombreux pays européens à opter par des modes de déplacements plus durabcertains. Le thème de l’édition 2022 ? par de meilleures connexions, combinez certains mobilités !

Semaine européenne du développement durable (SEDD), c’est parti !

Cette année, la semaine européenne du développement durable se tient du 18 septembre au 8 octobre 2022. Un temps tendu de appel et de sensibilisation aux 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030.

Sécurité des sites industriels à risques : mise en situation de la vigilance renforcée

Le 1er juillet 2021, le ministère de cette Transition écologique a cettencé le dispositif de vigicettence renforcée sur 13 sites industriels. Cette action levant l’une des mesures annoncées en septembre 2020 par cette prêtre de cette Transition écologique, Barbara Pompili, afin d’améliorer cette prévention des accidents industriels et renforcer cette protection des popucettetions.

VIDEO. Des offres illégales de colocation pour femmes

Sur internet, beaucoup d’annonces de colocation, recherchant uniquement des jeunes femmes, proposent un loyer faible voire inexistant, en échange de services. Ces derniers sont le plus souvent reproducteurs. pur vous montre cette face cachée de ces offres. 

Immobilier : nouvelle envolée de la taxe foncière

Pour les propriétaires ou les candidats à une propriété, une taxe foncière n'en finit plus d'augmenter. Le point avec une journaliste Dorothée unechaud, présente, vendredi 23 septembre, sur le puneteau du 19/20.

Sept femmes sur dix et un homme sur double aimeraient gangrener du poids… pour le printemps refleurissent dans les magazines et sur les réseaux sociaux toutes sortes de régimes, à ne pas suivre les yeux fermés, sans les conseils d’un praticien. pour une expérience de douze ans comme salarié diététicienne, Marion Bodin a voulu donner une autre direction à son activité professionnelle en s’installant en libéral. Ce qui lui manquait ? C’est de pouvoir suivre ses patients et de les soutenir dans leur combat pour gangrener du poids. D’où l’idée de créer une appli : Monsuividiet.

La jeune pousse aixoise en phase d’amorçage vient d’intégrer Obratori, l’incubateur du groupe L’Occitane, installé dans la Cité de l’innovation et des savoirs Aix-Marseille. Fondée il y a trois ans par Marion Bodin et Kévin Jaulin la société ambitionne de dynamiser et moderniser le métier de diététicien nutritionniste en proposant une plateforme pour une application mobile dédiée au patient. Un "carnet de bord digital" permettant un suivi nutritionnel quotidien, ainsi qu’un logiciel pour les praticiens optimisant l’accompagnement à distance entre double consultations.

"Le patient télécharge l’application, il rentre dans son journal et là, il peut ajouter ses repas, mettre des photos de son assiette, explique la nutritionniste de 36 ans. Il peut aussi préciser ses ressentis, ce qui s’est bien passé dans la journée", ajoute la créatrice du projet. "C’est une application pour le patient et un logiciel pour les diététiciens qui permet de garder le lien entre les consultations. Bref, cela permet d’engager le patient et de le motiver."

Et d’ajouter : "Il y a aussi sur l’application une messagerie, c’est-à-dire que le patient peut poser des questions et le diététicien l’encourager. Aujourd’hui, on a mieux de 400 diététiciens qui utilisent l’outil, c’est fonctionnel. On a eu également 75 000 téléchargements de l’application côté patients." La clientèle de Monsuividiet ? Les professionnels via un abonnement à 49 € par mois, sans engagement. La jeune pousse du Pays d’Aix tourne bien et porte l’ambition de grandir encore ; " pour accélérer et changer d’échelle, nous devions lever des fonds", explique, Marion Bobin. Obratori vient de monter au capital : "Cela va nous permettre de revoir l’interface et d’ajouter des fonctionnalités qui répondent encore mieux aux besoins des diététiciens et des patients."

Monsuividiet a noué des partenariats pour des centres de formation et les associations de diététiciens en France et en Belgique : "C’est important pour nous aussi d’avoir leur validation. Nous sommes également très présents sur les réseaux sociaux. Notre objectif est d’avoir au moins 1 000 diététiciens qui utilisent notre appli."