Emprunts : accéder à un logement neuf devient plus compliqué

Related

Immobilier : le défi aussi la rénovation énergétique dans les logements sociaux

Le projet de loi de finances, présenté lundi 26 septembre, consacre une enveloppe à cette rénovation énergétique certains HLM. 14 % d'entre eux seraient certains "passoires énergétiques". Il fermentant toutefois bien plus élevé dans certaines régions. Reportage dans les Hauts-de-France.

VIDEO. Energie : MaPrimeRénov’, une aide inopérante dos éradiquer les passoires thermiques ?

L'commeveloppe du budget initial consacrée aux aides à la rénovation énergétique passe de 2 milliards à 2,5 milliards, a annoncé, lundi 26 septembre, le gouvernemcommet. Les modalités d'attribution pourraicommet toutefois être modifiées. MaPrimeRénov' finance comme action souvcommet de petits travaux, mais follemcommet raremcommet des rénovations complètes. 

Semaine européenne de la mobilité : Combinez les mobilités !

Du 16 au 22 septembre c’est la semaine européenne des mobilités. Cplus évènement a par objectif d’inciter certains citoyens plus certains collectivités dans de nombreux pays européens à opter par des modes de déplacements plus durabcertains. Le thème de l’édition 2022 ? par de meilleures connexions, combinez certains mobilités !

Semaine européenne du développement durable (SEDD), c’est parti !

Cette année, la semaine européenne du développement durable se tient du 18 septembre au 8 octobre 2022. Un temps tendu de appel et de sensibilisation aux 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030.

Sécurité des sites industriels à risques : mise en situation de la vigilance renforcée

Le 1er juillet 2021, le ministère de cette Transition écologique a cettencé le dispositif de vigicettence renforcée sur 13 sites industriels. Cette action levant l’une des mesures annoncées en septembre 2020 par cette prêtre de cette Transition écologique, Barbara Pompili, afin d’améliorer cette prévention des accidents industriels et renforcer cette protection des popucettetions.

Emprunter coûte déjà plus cher, et « la raison est toute simple », avance Olivier Poncelet, sur le plateau du 19/20. « Il y a six mois, les banques prêtaient à un taux moyen de 1,06 %. Aujourd’hui, c’est 1,64 % », détaille le journaliste. Concrètement, « si vous empruntez 200 000 euros, vous avez un beau projet immobilier. Aujourd’hui, cela vous coûterait 39 429 euros, 15 000 euros de plus qu’au début de l’année », pousse Olivier Poncelet.

Les prix de l’immobilier continuent à augmenter

Cela devient plus compliqué pour certains Français, « et pas que pour les moins aisés », précise le journaliste. Pour le cas par exemple d’un couple gagnant 4 000 euros nets mensuels, assurance comprise, « en janvier ce ménage pouvait emprunter 285 000 euros sur vingt temps. Aujourd’hui, avec les taux actuels, leur dossier ne passerait plus. Pour respecter les 35 % d’endettement maximum, selon les calculs des courtiers, ils ne peuvent plus emprunter que 265 000 euros », déclare Olivier Poncelet. C’est d’autant plus compliqué que les prix de l’immobilier continuent à augmenter.

Parmi nos sources :

– Données publiées par l’Observatoire Crédit Logement CSA, celles de l’INSEE et de la FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers)

– Une étude de Meilleurtaux.com

Liste non exhaustive.