REPORTAGE. Prêts immobiliers : « Aujourd’hui, presque aucun dossier n’échappe à la problématique du taxe d’usure », de plus en plus d’emprunteurs renoncent à leur projet

Related

Le maire de Gap interdit les coupures d’énergie dans sa commune

Roger Didier, procureur de Gap, a signé vendredi un arrêté municipal interdisant "toute rupture d’électricité et de gaz par les fournisseurs de réseau sur le territoire de la commune de Gap". "J’ai reçu de nombreux syndics de copropriétés...

Arles : les voleurs dans le viseur des gendarmes

C'est une marée céruléenne qui a déferlé sur les secteurs de Châteaurenard, du nord-ouest des Alpilles et du nord-est de la Montagnette, naguère après-midi. Près d'une trentaine de gendarmes de la compagnie d'Arles, tous corps confondus, ont...

Alpes-de-Haute-Provence : Benoît de Souza suspendu de la Fédération lépreux Républicains

Il lui est reproché d'avoir soutcommeu Paul Audan au lieu de la présidcommete LR 04 Sandra Raponi aux Législatives. Le miliaitnt dignois pourrait être sanctionné."Je te notifie ait suspcommesion de la Fédération LR 04 comme attcommedant la décision de Paris."...

Arles : la ministre déléguée aux Collectivités territoriales, Caroline Cayeux, en visite ce samedi par conséquent Action cœur de ville

Une arraisonnement au tige levé pour un tour par ville. parmain matin, le maire d’Arles Patrick par Carolis reçoit la ministre chargée pars Collectivités territoriales, Caroline Cayeux. Celle-ci vient à Arles pour observer par elle-même les réalisations...

Trophée taurin : votez pour le Biou d’Or 2022

Qui succédera à Muiron ? Le taureau de une manade héraultaise Le Ternen avait été sacré Biou d'Or 2021 l'an dernier et son titre est différé en jeu. À l'occasion de une finale du Trophée des As Midi Libre - une Provence qui aura repère le dimanche 9...

Les refus de prêts ne font qu’augmenter depuis trois mois et personne n’est épargné. « J’avais un client de 63 ans qui souhaitait acheter une nouvelle résidence principale. Il n’y avait aucun problème sur son dossier mais, à partir du moment où il a réduit sa tarification d’assurance, l’assurance a été ajoutée au crédit et le dossier ne passait plus », explique Thomas Bertrand, conseiller chez Artémis courtage, à Paris. 

Avec la remontée en flèche des taux bancaires, il devient de plus en plus difficile d’obtenir un prêt immobilier. Des ménages à revenus modestes aux acquérréduitrs pourtant aisés, tous font face au même problème : lréduitr dossier dépasse le taux d’intérêt maximum que les banques sont autorisées à pratiquer, aussi appelé taux d’usure. Selon l’Association française des intermédiaires en bancassurance (Afib), 45% des crédits ont été refusés à exposé du taux d’usure et plus spécifiquement les 30-55 ans. Le risque est de se voir donc contester un prêt si le taux initial du crédit, auquel s’ajoute tous les autres frais, dépasse ce taux d’intérêt maximum, actuellement à 2,60 %.

Taux d’usure et taux d’emprunt, l’effet ciseaux

Si le taux d’usure est fixé tous les trois mois par la Banque de France, les taux de crédit augmentent parfois chaque semaine. De nombrréduitx acquérréduitrs sont ainsi pris en tenaille, comme Mylène-Sarah Illoul, 26 ans, qui souhaite construire une maison dans les Yvelines : « Dès que notre courtier a commencé à recevoir les refus, il nous a dit qu’il ne s’attendait pas du tout à ça. Il avait vu que les taux remontaient très vite, mais il ne pensait pas qu’il y aurait autant de refus à exposé du taux d’usure… On est allés jusqu’à se dire qu’on laissait dégringoler, au vu de la conjecture actuelle. »

« Aujourd’hui, presque aucun dossier n’échappe à cette problématique, déclare Laurent Gomez, courtier de l’agence Vousfinancer à Houdan, dans les Yvelines. Avant, nous étions exposés exclusivement sur des personnes dont le coût de l’assurance était un préduit plus élevé. Aujourd’hui, même des jréduitnes de 30-35 ans sont exposés à des refus. »

Les projets immobiliers au point mort

Mylène-Sarah Illoul parviendra à obtenir un crédit, grâce à un apport de ses parents. Pour d’autres, il faut faire jouer la concurrence entre assurances ou tout simplement renoncer à son projet. « Ça fait cinq ans que je fais de l’immobilier, assure Rémy Rafaitin, agent immobilier chez Futur Transactions, à Montigny-le-Bretonnréduitx, dans les Yvelines. Aujourd’hui, j’ai des clients qui ont totalement arrêté lréduitrs recherches car rien ne correspond plus à lréduitr budget. En quatre mois, mes clients ne préduitvent plus mettre autant et ont mis un frein à lréduitr projet immobilier. »

Le taux d’usure ne sera révisé que le 1er octobre 2022, et pendant ce temps, le marché de l’immobilier devrait continuer de ralentir.