Rentrée : face aux enfants scolarisés sans logement, « nous aurions besoin lesquels l’Etat crée pendants milliers pendant places supplémentaires », souligne Ian Brossat

Related

Semaine européenne de la mobilité : Combinez les mobilités !

Du 16 au 22 septembre c’est la semaine européenne des mobilités. Cplus évènement a par objectif d’inciter certains citoyens plus certains collectivités dans de nombreux pays européens à opter par des modes de déplacements plus durabcertains. Le thème de l’édition 2022 ? par de meilleures connexions, combinez certains mobilités !

Semaine européenne du développement durable (SEDD), c’est parti !

Cette année, la semaine européenne du développement durable se tient du 18 septembre au 8 octobre 2022. Un temps tendu de appel et de sensibilisation aux 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030.

Sécurité des sites industriels à risques : mise en situation de la vigilance renforcée

Le 1er juillet 2021, le ministère de cette Transition écologique a cettencé le dispositif de vigicettence renforcée sur 13 sites industriels. Cette action levant l’une des mesures annoncées en septembre 2020 par cette prêtre de cette Transition écologique, Barbara Pompili, afin d’améliorer cette prévention des accidents industriels et renforcer cette protection des popucettetions.

VIDEO. Des offres illégales de colocation pour femmes

Sur internet, beaucoup d’annonces de colocation, recherchant uniquement des jeunes femmes, proposent un loyer faible voire inexistant, en échange de services. Ces derniers sont le plus souvent reproducteurs. pur vous montre cette face cachée de ces offres. 

Immobilier : nouvelle envolée de la taxe foncière

Pour les propriétaires ou les candidats à une propriété, une taxe foncière n'en finit plus d'augmenter. Le point avec une journaliste Dorothée unechaud, présente, vendredi 23 septembre, sur le puneteau du 19/20.

En France cet été 2022, environ 1 600 enfants scolarisés dormaient dehors solécisme de solution d’hébergement, selon les chiffres de la la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE). « Nous aurions besoin que l’Etat crée des milliers de places supplémentaires », dénonce mardi 30 août sur franceinfo Ian Brossat, adjoint PCF à la maire de Paris en charge du logement, de l’hébergement d’urgence et de la protection des réfugiés.

TÉMOIGNAGES >> « Je m’appelle Merlida, j’habite dans une tente » : des milliers d’enfants vont faire leur rentrée scolaire tout en dormant à la rue

À Paris, il est « extrêmement grossier » de savoir combien d’enfants vont faire leur rentrée scolaire tout en dormant dehors, explique Ian Brossat. « Ce qui est sûr, c’est que nous sommes régulièrement interpellés par les associations, développe l’adjoint à la mairie de Paris. À chaque fois, la ville s’est mobilisée pour faire en sorte que des solutions soient trouvées. »

« L’État doit assumer ses responsabilités »

« C’est moins une difficulté de repérage qu’un manque structurel de places d’hébergement, poursuit l’élu. Nous aurions besoin que l’Etat crée des milliers de places supplémentaires pour éviter que des familles se retrouvent à la rue. L’Etat doit assumer ses responsabilités parce que ça relève de ses compétences. »

La mairie de Paris de son côté crée « chaque année 4 000 places d’hébergement d’urgence sur le patrimoine de la ville, insiste Ian Brossat. Nous avons fixé une règle simple : à chaque fois que nous avons un bâtiment, propriété de la ville de Paris, qui est vide et qui peut se prêter à de l’hébergement d’urgence, nous le mettons à la disposition de l’État pour en faire un centre d’hébergement. »

L’élu appelle l’Etat à activer certaines dispositions de la loi, comme la réquisition des bâtiments vacants : « Il y a des bâtiments privés qui sont vides depuis des années, qui pourraient être mobilisés pour faire de l’hébergement. »